galvaniser


galvaniser

galvaniser [ galvanize ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1799; de Galvani, n. pr.
1Électriser au moyen d'un courant galvanique.
Spécialt Effectuer une galvanisation (1o) sur (un organisme). Galvaniser une grenouille.
2Cour. Animer d'une énergie soudaine, souvent passagère. animer, électriser, enflammer, entraîner, exalter, exciter. Orateur qui galvanise la foule. Son énergie « galvanise ceux qui l'entourent » (A. Gide). Ils étaient galvanisés.
3Techn. Recouvrir (un métal) d'une couche d'un autre métal par galvanisation. électrolyser, métalliser; argenter, chromer, dorer, nickeler, zinguer. P. p. adj. Fil de fer galvanisé, tôle galvanisée, recouverts d'une couche de zinc fondu.

galvaniser verbe transitif (de galvanisme) Pratiquer la galvanisation (d'un tissu vivant ou d'un métal). Provoquer l'enthousiasme de quelqu'un, le plus souvent d'une manière passagère : Galvaniser un auditoire.galvaniser (synonymes) verbe transitif (de galvanisme) Pratiquer la galvanisation (d'un tissu vivant ou d'un métal).
Synonymes :
Provoquer l'enthousiasme de quelqu'un, le plus souvent d'une manière passagère
Synonymes :
- déchaîner
- électriser
- entraîner

galvaniser
v. tr.
d1./d Enthousiasmer, remplir d'ardeur. Son discours galvanisa la foule. Syn. électriser.
d2./d TECH Recouvrir (une pièce métallique) d'une couche protectrice de zinc (à l'origine par dépôt électrolytique).

⇒GALVANISER, verbe trans.
A. — MÉD. et PHYS. Électriser au moyen de la pile galvanique (ou voltaïque). Les intestins étaient aplatis. En les galvanisant, ils s'élargissaient, ce qui est l'inverse pour les artères qui se rétrécissent quand on les galvanise (C. BERNARD, Notes, 1860, p. 95).
En partic. Provoquer des contractions musculaires au moyen de la pile galvanique sur un sujet vivant ou mort depuis peu, dans un but expérimental. Galvaniser une grenouille. Emma se releva comme un cadavre que l'on galvanise, les cheveux dénoués, la prunelle fixe, béante (FLAUB., Mme Bovary, t. 2, 1857, p. 181).
P. anal. [Le compl. d'obj. dir. désigne le corps humain ou l'une de ses parties] Mettre en mouvement ce qui était inerte. Mais ses doigts s'étaient roidis, la volonté suprême qui les galvanisait, lui échappait; elle sentait la paralysie remonter lentement le long de son bras (ZOLA, T. Raquin, 1867, p. 186). Les meuglements rythmés accomplissent ce miracle de redresser les têtes maigres, de repétrir les visages défaits, de galvaniser les misérables corps (VERCEL, Conan, 1934, p. 17) :
1. Rassembler dans le pharynx des souffles qui seraient bien plus à leur aise dans le larynx, mettre en branle la glotte, galvaniser les muscles d'une langue qui rêve d'être toute à ses muqueuses et ses papilles, un flûtiste à la rigueur s'y croit obligé, pas une femme...
GIRAUDOUX, Lucrèce, 1944, I, 5, p. 44.
P. métaph. ou au fig. [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers., un ensemble de pers. ou une qualité attachée à la pers.] Donner une impulsion nouvelle, communiquer une exaltation vive quoique passagère. Galvaniser les courages, les énergies; galvaniser une foule. Les grâces languissantes de Mrs Edith ne suffirent point à nous galvaniser (...). Le repas fut des plus tristes (G. LEROUX, Parfum, 1908, p. 47). Il passait tous ses dimanches dans une université populaire assez moribonde, dont il tâchait de galvaniser les derniers soubresauts (MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 165) :
2. Et pourtant, le vieux chef-d'œuvre [Carmen], à la fin, demeurait le plus fort, galvanisait peu à peu ces employés somnolents. Le don José ventru qui avait gueulé : « La fleur que tu m'avais jetée » retrouvait au dernier acte une espèce de style.
MAURIAC, Journal 2, 1937, p. 126.
Rem. On relève un emploi pronom. à sens réfl. Pasteur insouciant, laboureur imprévoyant, l'homme chez nous se galvanise en touchant le cep (PESQUIDOUX, Chez nous, 1921, p. 106).
B. — TECHNOL. Recouvrir un métal ferreux d'une légère couche de zinc, afin de la préserver de l'oxydation. Galvaniser le fer (Ac. 1932).
REM. 1. Galvanisable, adj., au fig. À qui on peut donner une vie apparente. Même parmi les élèves de l'École des Chartes, il y aura un abandon des siècles antiques pour remonter aux siècles modernes et là, avec la documentation de ces temps, ressusciter des morts dans une humanité vraiment galvanisable (GONCOURT, Journal, 1878, p. 1232). 2. Galvanisant, -ante, part. prés. adj., au fig. Capable de communiquer un dynamisme passager. Mon oncle de Courmont est un homme qui est mort corporellement et moralement, tant que ne sonnent pas des histoires galvanisantes comme ces deux-ci (GONCOURT, Journal, 1858, p. 445).
Prononc. et Orth. : [galvanize], (il) galvanise [galvani:z]. Ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1799 « faire contracter par l'électricité (des muscles inertes) » (HUMBOLDT, Exp. sur le galvanisme, trad. par Jadelot, p. 13 ds DG); 1831 p. ext. « donner une énergie soudaine et passagère » (BARTHÉLÉMY, Némésis, I, 10 avr., p. 12 d'apr. M. Riffaterre ds Fr. mod. t. 22, p. 63); 2. 1861 technol. « recouvrir d'une couche de zinc » (ARMENGAUD, Moteurs à vapeur, t. 2, p. 136 : fer étamé ou galvanisé). Dér. du rad. de galvanisme; suff. -iser. Fréq. abs. littér. : 79.

galvaniser [galvanize] v. tr.
ÉTYM. 1799; du nom de Galvani.
1 Phys. Électriser au moyen de la pile galvanique, du courant galvanique.Spécialt. Effectuer une galvanisation (2.) sur (un organisme). || Galvaniser une grenouille vivante, décapitée; galvaniser un muscle lisse.
1 Au cliquetis de cette affreuse ferraille, la malheureuse enfant tressaillit comme une grenouille morte qu'on galvanise.
Hugo, Notre-Dame de Paris, VIII, II.
2 (1831). Cour. Animer d'une énergie soudaine, souvent passagère. Animer, électriser (2.), enflammer, entraîner, exalter, exciter. || Orateur qui galvanise la foule. || Galvaniser les énergies (→ Affaiblir, cit. 8), l'ardeur (cit. 39). Réveiller. || Si l'Europe ne galvanise pas les cultures moribondes… (→ Réveilleur, cit. 1).
2 Son arrestation sensationnelle (du général Boulanger) peut seule galvaniser les électeurs pour le second tour. Son procès, où nous serions impliqués, ressusciterait le parti.
M. Barrès, l'Appel au soldat, XVII.
3 Au demeurant, l'approche du tragique, de quelque ordre qu'il soit, me galvanise.
Gide, Journal, 29 juil. 1914.
4 Il se raidit et son énergie (je devrais dire plutôt : son excès de vie) galvanise ceux qui l'entourent.
Gide, Journal, 25 août 1914.
5 Peu braves les Israélites de cette époque ! Débora n'était plus là pour galvaniser les courages.
Daniel-Rops, le Peuple de la Bible, II, III.
tableau Verbes exprimant une idée de mouvement.
3 (Av. 1900). Techn. Recouvrir (un métal) d'une couche d'un autre métal par galvanisation. Métalliser; argenter, chromer, dorer, nickeler, zinguer. || Galvaniser le fer pour le préserver de l'oxydation.
——————
galvanisé, ée p. p. adj.
|| Une grenouille galvanisée.
Foule galvanisée. || Courages galvanisés.
(Au sens 3.). || Fer, fil de fer galvanisé, tôle galvanisée, recouverte d'une couche de zinc fondu. Zingage.
6 Ses cuivres brillants, ses ferrures galvanisées, son pont blanc comme de l'ivoire, indiquaient que le patron John Bunsby s'entendait à la tenir en bon état.
J. Verne, le Tour du monde en 80 jours, p. 169.
7 La partie centrale du pont, découpée au chalumeau, a fait place à un grand roof solide avec des hiloires en tôle galvanisée de 2 mm.
Bernard Moitessier, Cap Horn à la voile, p. 85.
CONTR. (Du sens 2.) Abattre, affaiblir, aveulir, déprimer.
DÉR. Galvanisant, galvanisation, galvaniseur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • GALVANISER — v. tr. électriser au moyen de la pile galvanique ou de Volta. Il signifie particulièrement Mettre les muscles en mouvement soit pendant la vie, soit peu de temps après la mort, au moyen de la pile galvanique. Galvaniser le fer, Le plonger dans un …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • galvaniser — (gal va ni zé) v. a. 1°   Terme de physique. Électriser au moyen de la pile galvanique ou voltaïque. 2°   Communiquer des mouvements aux muscles soit pendant la vie, soit peu de temps après la mort, à l aide de l électricité galvanique.    Fig.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • galvaniser — noun 1. a skilled worker who coats iron or steel with zinc • Syn: ↑galvanizer • Derivationally related forms: ↑galvanise, ↑galvanize (for: ↑galvanizer) • Hypernyms: ↑ …   Useful english dictionary

  • galvanisation — [ galvanizasjɔ̃ ] n. f. • 1802; de galvaniser 1 ♦ Application de courants galvaniques à des structures vivantes (nerfs, muscles) dans une intention expérimentale, diagnostique ou thérapeutique. 2 ♦ Fig. Fait de galvaniser (2o); son résultat. La… …   Encyclopédie Universelle

  • électriser — [ elɛktrize ] v. tr. <conjug. : 1> • 1732 ; du rad. de électrique 1 ♦ Communiquer à (un corps) des propriétés, des charges électriques. Électriser un corps, un conducteur, faire apparaître sur lui de l électricité positive ou négative.… …   Encyclopédie Universelle

  • enthousiasmer — [ ɑ̃tuzjasme ] v. tr. <conjug. : 1> • fin XVIe; de enthousiasme ♦ Remplir d enthousiasme. Orateur qui enthousiasme les foules. ⇒ électriser, enflammer, galvaniser. Cette théorie, cette découverte, cette lecture m enthousiasme. ⇒ passionner …   Encyclopédie Universelle

  • Galvanisation — d un metal (Me) dans un bain de sulfate de cuivre La galvanisation est l action de recouvrir une pièce d une couche de Zinc dans le but de la protéger contre la corrosion. Cependant, dans l industrie on utilise le terme de galvanisation pour… …   Wikipédia en Français

  • galvaniza — GALVANIZÁ, galvanizez, vb. I. tranz. 1. A acoperi o piesă metalică cu un strat subţire de zinc, prin cufundare într o baie de zinc topit, spre a o face mai rezistentă la coroziune; p. gener. a acoperi o piesă metalică cu un strat subţire din alt… …   Dicționar Român

  • galvanizer — noun 1. a skilled worker who coats iron or steel with zinc • Syn: ↑galvaniser • Derivationally related forms: ↑galvanise (for: ↑galvaniser), ↑galvanize • Hypernyms: ↑ …   Useful english dictionary

  • exalter — [ ɛgzalte ] v. tr. <conjug. : 1> • Xe; lat. exaltare « élever », au sens fig. du lat. ecclés., de ex intensif et altus « haut » 1 ♦ Littér. Élever très haut par ses discours, ses enseignements; proposer à l admiration. ⇒ glorifier,… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.